Comment créer un micro jardin ?

Comment créer un micro jardin ?

De prime abord, il est important de comprendre la notion de micro-jardin par un jardinier expert. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un petit jardin hors-sol qui peut se cultiver sur le toit d’un immeuble ou sur une cour intérieure. Plus prisé dans les espaces urbains qui ne disposent pas de terre cultivable, le micro-jardin vous donne la possibilité d’effectuer chaque jour les récoltes des légumes frais pour une famille de 3 personnes par exemple. Réalisé le plus souvent dans des jardinières classiques ou des pots, l’on peut aussi pour sa mise en place opter pour des récipients de récupération comme les vieilles baignoires, les anciens tiroirs ou encore les aquariums.

Comment créer un micro jardin ?

Concernant sa réalisation proprement dite, remplissez ledit récipient avec un substrat adapté spécifiquement aux micro-jardins. Il peut contenir des coques d’arachides, des balles de riz ou encore de la latérite. Un apport de compost provenant des ordures ménagères permet aussi d’enrichir ce contenant. A la suite de ceci, commencez à semer les graines, arrosez-les et patientez afin de consommer vos propres légumes.

Atouts et inconvénients d’un micro jardin

Comme avantages du micro-jardin, il en existe plusieurs. Il ne nécessite pas l’utilisation de pesticides, s’adapte à tous les espaces et est peu encombrant. Ce petit jardin est économique et requière moins d’investissement physique. Vous avez la possibilité de faire pousser plusieurs types de légumes à l’instar des tomates, des oignons, des laitues, des choux et même des plantes aromatiques. Comme atout du micro-jardin, on peut énumérer son fonctionnement en cycle fermé. Grâce à ceci, il permet d’effectuer des économies d’eau parce qu’il ne nécessite pas plus de 2 litres d’eau par jour et par mètre carré. Pour ce qui est des inconvénients, ils ne sont pas nombreux. La création d’un micro-jardin permet uniquement de subvenir aux besoins en légumes d’une famille de 3 personnes et ne prend pas en compte les familles nombreuses.

Johan Temame