Inondation maison et assurances

Inondation maison et assurances

Faire face à une inondation est un désagrément qui ne laisse personne indifférent. Entre travaux de réparation pour remettre le logement en bon état et stress, n’oubliez surtout pas de prévenir l’assurance afin de recevoir l’indemnisation.

Comment faire fonctionner l’assurance en cas d’inondation maison ?

La première chose à effectuer, quel que soit le sinistre auquel vous faites face est de prévenir l’assureur. Relire avec ce dernier les termes de la garantie et demander la marche à suivre pour recevoir l’indemnisation est vivement conseillé. Vous pouvez avertir votre assureur par téléphone, mais c’est important de confirmer le sinistre dans les 5 jours ouvrés qui suivent par le biais d’une lettre recommandée avec accusé de réception.

Lorsque la catastrophe naturelle est déclarée, le délai est alors de 10 jours ouvrés dès son annonce dans un journal officiel. Avant d’effectuer les travaux de nettoyage et de déblayage, il est important de prendre des vidéos ou des photos comme preuve du dégât. Il s’agit en fait de la collecte des preuves. Alors, photographier individuellement chaque meuble et effectuer des vues d’ensemble est une bonne alternative.

Récupérez également les garanties des biens abîmés, des factures d’achat ou tout simplement tout document qui permet de justifier leur valeur et existence. Il est important de garder tout ce qui a été endommagé et abîmé jusqu’à l’arrivée du professionnel mandaté par votre assurance.

Inondation maison et assurances

Inondation et déclaration de l’état de catastrophe naturelle

Vous obtenez une bonne prise en charge quand la déclaration de la catastrophe naturelle est effectuée dans les normes. Ce sinistre prend en compte des critères bien précis. En effet, les coulées de boue et les inondations issues de la remontée des nappes phréatiques ou du débordement d’un cours d’eau entrent bien évidemment dans ce cadre. Il est important de notifier qu’une zone est classée en « catastrophe naturelle » par l’Etat à la demande du préfet ou du maire.

C’est à partir de la publication de l’arrêté que le décompte des dix jours ouvrés débute. Afin de recevoir l’indemnisation dans le cadre de la catastrophe naturelle en cas d’inondation, vous devez répondre à plusieurs critères notamment :

• Les dommages subis doivent avoir eu lieu pendant la période prévue par l’arrêté ministériel ;

• La maison doit être située dans l’espace géographique que couvre l’arrêté ministériel ;

• Les dégâts doivent être causés (comme prévoit l’arrêté ministériel) par un glissement de terrain provoqué par le ruissellement, l’inondation, les coulées de boue.

Néanmoins, il faut signaler que l’indemnisation n’est possible que si l’assurance prend en compte ce genre de sinistre, car les catastrophes naturelles ne sont pas dans la plupart des cas garanties. Il faut alors vérifier le contrat d’assurance pour en être rassurés. Par contre, les assurances multirisques habitation possèdent de manière automatique une garantie « catastrophes naturelles ».

Concernant les travaux de plomberie asnieres sur seine effectués par un expert pour résoudre ce problème d’inondation, ils sont toujours définitifs. Ce dernier après avoir effectué les vérifications au niveau des installations de plomberie peut remplacer les tuyaux abîmés et les joints usés. Il est possible qu’il vous propose aussi ses services d’entretien canalisations à la fin de son intervention.

Johan Temame

Related Posts

Qu’est-ce qu’un chauffe-eau blindé ?

Qu’est-ce qu’un chauffe-eau blindé ?

Qu’est ce qui cause une fuite d’eau robinet ?

Qu’est ce qui cause une fuite d’eau robinet ?

Quelle robinetterie pour la douche ?

Quelle robinetterie pour la douche ?

Lave-mains WC

Lave-mains WC